Juste là, derrière la porte.

L’amour ne disparait jamais, la mort n’est rien,

Je suis seulement passée dans la pièce à côté,

Je suis moi, tu es toi

Ce que j’étais pour toi, je le suis toujours.

Donne-moi le nom que tu m’as toujours donné,

Parle-moi comme tu l’as toujours fait,

N’emploie pas un ton différent,

Ne prends pas un air solennel ou triste.

Continue à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.

Prie, souris,

Pense à moi,

Prie pour moi,

Que mon nom soit prononcé à la maison

Comme il l’a toujours été.

Sans emphase d’aucune sorte,

Sans une trace d’ombre.

La vie signifie tout ce qu’elle a toujours été.

Le fil n’est pas coupé…

Pourquoi serais-je hors de tes pensées,

simplement parceque je suis hors de ta vue?

Je ne suis pas loin, juste de l’autre côté du chemin…

Tu vois, tout est bien…

Charles Péguy

————

Crédit photo : Danièle Nguyen Duc Long

 




Embrasse-moi….

Scénario de la très belle scène du film Quai des brumes : 

Jean Gabin  : « T’as de beaux yeux tu sais. »

[ Silence avec Échange de regard… Et autres choses  ! ]

Michèle Morgan  : « Embrasse-moi … »

[ Ils s’embrassent ] 

C’est beau et magnifiquement bien joué. 

Le désir d’être embrassée est incroyablement présent dans les expressions du visage, les lèvres particulièrement, de Michèle Morgan juste avant sa réplique. 

Et si vous aviez la chance de vivre une scène de cinéma, ça serait laquelle ? 

( Je me serais bien vu dans cette petite scène à la place de Jean Gabin. )


Lien vers la vidéo : https://youtu.be/VY-2Asw3IcM